Notez

RÉPONSE DE NICOLAS DUPONT AIGNAN - FILIÈRE CHEVAL



Femme Cheval Passion


Madame la Présidente,

J’ai bien reçu votre courriel du 30 mars, par lequel vous me faites part de l’intérêt d’appliquer un taux de TVA réduit aux activités équestres.

Comme vous le savez, la suppression de la TVA réduite au 1er janvier 2014 procède d’une demande de la Commission de Bruxelles à laquelle le Gouvernement français a obtempéré sans discussion !

Je suis le premier à m’être insurgé contre le fait que notre pays n’ait plus la maîtrise de ses choix économiques et budgétaires et soit ainsi contraint par des directives communautaires s’appliquant sans distinction à tous les pays de l’Union, au nom de l’obsession de la concurrence et du libre-échange.

L’équitation est une activité sportive qui s’est beaucoup démocratisée grâce à des tarifs attractifs pratiqués par les centres équestres et l’on ne peut que se féliciter d’un sport qui éveille à la sensibilité de la nature comme au respect de l’animal.

L’abaissement du taux de TVA aurait pour effet de rendre la pratique équestre moins prohibitive, d’y attirer les classes moyennes et, surtout, de sécuriser le fonctionnement des 45.000 entreprises de la filière et leurs salariés.

Sachez pouvoir compter sur mon soutien si je suis élu, pour faire entendre la voix de la filière équestre, et plus généralement, rendre à la France la maîtrise de ses décisions en matière fiscale.

Veuillez agréer, Chère Madame, l’expression de mes respectueux hommages.

Nicolas DUPONT-AIGNAN







Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actualités | TROT TOP TOUR | Les actions | Portraits de Femmes | Filière cheval | Elevage | GESCA | Paroles d'experts | Adresses utiles | Coup de cœur | Coup de pouce