Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

JOSEPH LAFOSSE



ELISA - 1853

Chers Amis lecteurs internautes,

Suite à nos deux premiers articles sur les éleveurs pionniers du trot français, nous vous proposons un article sur Joseph LAFOSSE, qui éleva ELISA considérée comme la matrice de la race et de son fils CONQUERANT.
ELISA, née en1831 par MARCELLUS pur-sang anglais, né en 1819 chez le grand éleveur Lord GROSVENOR, descendant de HEROD (de son vrai nom KING HEROD, né en 1758) de la lignée de BYERLEY TURC pur sang arabe, bai brun né en1680.
Ce fut cette ELISA qui une vingtaine d’années plus tard produisit chez Joseph LAFOSSE, au Haras de Saint-Comes-du-Mont dans la Manche, la fameuse ELISA née en 1853. Cette dernière est inscrite dans le livre des Familles N° 3 ou stud-book, avec une origine fausse qui a été portée sur les registres officiels. Elle est en effet indiquée faussement comme fille ELISE par MARCELLUS et LA PANACHEE, alors qu’elle est fille d’ELISA par MARCELLUS et JENNY , jument de chasse présumée par YOUNG RATTLER.
Cette ELISA n’est non pas irlandaise ou anglaise mais angevine. Voici d’autre part une note écrite par Joseph LAFOSSE qui atteste de ces faits :

« La grand-mère de CONQUERANT s’appelait ELISA, fille de MARCELLUS . Monsieur le Baron du DUTAYA, maintenant directeur des Haras, affectionnait cette jument d’une façon toute spéciale. Il m’a répété souvent que le sang de MARCELLUS était ce que nous avions de plus précieux.
ELISA me donna une pouliche par CORSAIRE de la lignée de OLD SHALES, né en 1755 descendant de DARLEY ARABIAN, cheval bai né en 1700, je lui conservais le nom de la mère pour en perpétuer le souvenir. Elle devait être la souche de bons nombres de nos trotteurs normands. Je dois à Monsieur du TAYA et à Monsieur BASLY d’avoir reconnu les qualités de cette excellente poulinière qui aujourd’hui encore est prête à me donner un produit tant elle est bien conservée malgré ses 23 ans. ELISA n’a couru qu’une seule année et elle était pleine lorsqu’elle a couru à Falaise, Aux Pins, Saint-Lô et Avranches. ELISA fut invaincue en course, son record de 2’08’’ n’avait à l’époque rien d’exceptionnel. Elle est arrivée première distançant toujours ses concurrents et elle n’a jamais était battue comme l’a écrit par erreur Monsieur du HAYS dans son ouvrage LES TROTTEURS. »

En 1869 Monsieur LAFOSSE décidait de vendre toute son écurie dans une vente aux enchères publiques qui eut lieu le 28 Octobre, le catalogue comprenait ELISA et huit de ses filles et petites filles, en tout 19 sujets. Sa fille LA CROCUS fut adjugée à Monsieur Jules LECUYER, parent de Monsieur LAFOSSE, elle lui donna en 1871 le célèbre PHAETON. MODESTIE fut vendue à Monsieur Emile Allix COURBOY, elle lui donna en 1875 le grand étalon TIGRIS. Quand à ELISA elle fut retirée des enchères et termina son existence en 1880 à l’age de 27 ans. Elle eut le nombre impressionnant de 19 produits, le dernier à l’age de 26 ans, cinq males et treize femelles.
Non seulement elle donna naissance à une souche maternelle magnifique encore très vivace de nos jours mais elle est mère et grand-mère de deux étalons chefs de race : CONQUERANT et PHAETON .
ELISA est donc la plus illustre jument du trot français.
JOSEPH LAFOSSE

CONQUERANT - 1858

JOSEPH LAFOSSE
Le fils d’ELISA, CONQUERANT vit le jour en 1858 CHEZ Joseph LAFOSSE dans son Haras de Saint-Comes du Mont. Passé dans les écuries du fameux Alexandre BASLY, il ne courut qu’à 3 ans.
Il remporta cinq courses et ne connut qu’une seule défaite. Celle-ci survint à Caen, alors qu’il avait gagné la veille sur 4000 mètres et qu’il venait de gagner de nouveau sur 4000 m en battant quinze concurrents. Le cheval fut remis en piste. Cette fois-ci il fut battu par Y au Marquis de CROIX et BON CŒUR à CENERI Forcinal, précédant encore 21 concurrents. L’année suivante, Monsieur BASLY le vendit pour 10000 Francs à L’Administration des Haras Nationaux.
CONQUERANT fit la monte dans le Calvados de 1863 à 1880, produisit 66 trotteurs et termina 8 fois tête de liste des étalons.
Son fils REYNOLDS assura la survie de sa lignée, CONQUERANT est l’ancêtre en ligne directe de KERJAQUES et FANDANGO.
CONQUERANT, en lignée male en 5+5 générations, descend de RATTLER né en 1800, puis de MATCHEM né en 1748, 9ème génération et enfin en 10ème génération de GONDOLPHIN ARABIAN , pur-sang arabe barbe né en 1724

JOSEPH LAFOSSE

Daniel Della Rocca



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :








par Daniel Della Rocca


Haras de Fresneaux Jean-Philippe Dubois
Haras de Fresneaux
61 500 Aunou sur Orne - France
Tél. : +33 (0)2 33 27 83 92


HARAS DE LA BROSSE S.A.R.L. Ecurie Dubois
Haras de la Brosse
61 240 Nonant Le Pin - France
Tél. : +33 (0)2 33 39 93 44
Fax : +33 (0)2 33 39 58 96