Notez

EMMANUELLE BOUR-POITRINAL : FEMME DE DEFI

Comme toute les femmes qui travaillent , elle fait le grand écart entre sa vie professionnelle et sa vie de famille. Portrait d’une femme dont la vie ne peut se concevoir sans le cheval.



EMMANUELLE BOUR-POITRINAL : FEMME DE DEFI
L’intérêt d’Emmanuelle pour le noble animal et l'équitation lui a été transmis par son père, chirurgien et cavalier assidu, qui montait à cheval chaque fois que son emploi du temps le lui permettait pour décompresser du stress de ses opérations.
Après des études secondaires au lycée des fille de Châtellerault, Emmanuelle prépare puis intègre l'AGRO avec l'idée de travailler dans les Haras Nationaux. « De chez ma grand-mère qui demeurait à côté du Haras du Pin et chez qui j’allais en vacances, je voyais les agents du Haras, dans leur tenue rouge et noir, promener les étalons. Ce magnifique spectacle a marqué ma vie.» se souvient-elle.

EMMANUELLE BOUR-POITRINAL : FEMME DE DEFI
Le sort en est donc jeté et à 25 ans Emmanuelle rejoint les Haras Nationaux après un entretien avec la Sous-directrice de l'époque, Nicole Blanc, première femme à être entrée dans la prestigieuse administration (née 1665 sous Louis XIV, lorsque Colbert l’organisa pour assurer la remonte de ses régiments). « Je recherchais alors un travail qui me permettre de confronter mon goût du terrain, des sujets scientifiques et des contacts humains. Les haras répondaient parfaitement à cette attente. » Au fil des années, elle exerce plusieurs «fonctions qui lui feront comprendre le fonctionnement de la grande maison » avant d’en devenir la première femme Directrice Générale en 2002.

EMMANUELLE BOUR-POITRINAL : FEMME DE DEFI
Sa carrière aurait pu s’arrêter là mais Emmanuelle, femme de défit, accepte le poste de Directrice Général de France Galop que lui propose le Président . Son passage à la société mère l’immerge dans le monde des courses et des paris. « Un monde également préoccupé par son avenir avec en point de mire: la fin du monopole du PMU sur les paris en ligne et, par conséquent, l’ouverture du marché à de nouveaux opérateurs et aux paris sportifs. » . C’est donc dans une situation difficile qu’elle exerce cette nouvelle mission en 2007 et 2008. Puis elle
rejoint le Conseil Général de l’Agriculture, au Ministère de l’Agriculture.

EMMANUELLE BOUR-POITRINAL : FEMME DE DEFI
Mais ce nouveau challenge ne lui fait pas oublier sa vie personnelle et
elle veille en dépit de ses obligations à ne pas négliger ses trois filles
âgées de 22 à 16 ans. Caroline, l’aînée en Sciences Economiques, la seconde Alice est en « Prépa littéraire » et Raphaëlle au lycée. Emmanuelle partage avec elles la passion du cheval. Chaque année, elles partent en randonnée, journée à cheval, nuit sous la tente, à la découverte qui, de la faune sauvage du Botswana, de la montagne Corse, du désert du Maroc ou de la Mongolie. Bon sang ne saurait mentir !
Longue et bonne route à cette famille de défit.


Martine Della Rocca





1.Posté par Lili83170 le 04/02/2011 21:22
C'est super cool et les chevaux sont tors beaux

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5

Actualités | TROT TOP TOUR | Les actions | Portraits de Femmes | Filière cheval | Elevage | GESCA | Paroles d'experts | Adresses utiles | Coup de cœur | Coup de pouce