Notez

Soutien à l’UKRAINE, le CIFCH souhaite la bienvenue à Régina



LE CIFCH (Conseil Indépendant pour la Filière des Courses Hippiques) est reconnaissant envers les acteurs du Trot de la Côte d’Azur, qui ont répondu à l’Appel au secours de Victor BUKREYEV, entraineur à KIEV. Jean-Paul FASQUELLE, Nicolas ENSCH, François FORCIOLI-CONTI et Daniel BERNARDI-LIN se sont mobilisés pour venir en aide à Régina OLIINYK, âgée de 20 ans, passionnée du Trot, de l’écurie Viktor BUKREYEV.

Après un périple de 10 jours, semé d’embuches, accompagnée de son chien et avec 2 sacs contenant tout ce qu’elle avait pu sauver, Régina est arrivée ce vendredi 18 mars à 18h, en gare de Nice.
Pour sa sécurité, sa maman a accompagné Régina jusqu’à CRACOVIE. Elle est ensuite repartie pour rejoindre sa propre mère, restée dans la ville dévastée par les bombardements et trop âgée pour entreprendre ce voyage.
Le car dans lequel elles ont pris place est tombé en panne. Il s’en est suivi une marche difficile de 10km pour atteindre la frontière.  À CRACOVIE, elle a pu prendre un peu de repos avant de repartir en chemin de fer vers BERLIN, où une panne s’est produite.

Isabelle, entraineur de Trotteur installée à Berlin, informée par le réseau d’amitié mis en place, de la situation dans laquelle se trouvait la jeune fille, l’a hébergée pendant 2 jours. Ensuite, Régina et son chien ont repris un train à MANNEHEIN, avec encore des problèmes de fonctionnement. Enfin Régina est arrivée à STRASBOURG. Ensuite, voyage en voiture jusqu’à MARSEILLE et de là un train pour ANTIBES. Ayant manqué la station, elle se retrouve au terminus à NICE, où, prévenu, l’attend Nicolas ENSCH, l’entraineur qui va l’embaucher. Elle rejoint ensuite le studio mis à sa disposition par la Société des Courses de la Côte-d’Azur à CAGNES-SUR-MER, pour un repos bien mérité.
Régina souhaiterait travailler à mi-temps afin de poursuivre ses études de sciences animales à l’université. Grâce à l’application Google Traduction sur son téléphone, Régina n’a pas de problème avec la barrière de langue, elle échange en français avec ses nouveaux amis.
Régina : « Nos politiques ukrainiens sont maintenant très ouverts au dialogue avec les gens. Chaque jour, ils enregistrent un appel vidéo à la population, ce qui est très encourageant et rassurant. Nos portables reçoivent des signaux d’alerte qui clignotent en vert, ce qui nous informe des bombardements russes sur notre pays nous permettant de nous mettre à l’abris dans les caves ». À ce moment précis, 4 points verts clignotant apparaissent sur l’écran.
Viktor BUKREYEV est resté sur l’hippodrome de Kiev avec les chevaux pour veiller sur eux, ils ne peuvent être évacués vers l’Europe car ils n’ont pas de livret signalétique, ni de puce.
Les convois envoyés pour venir en aide pour nourrir les chevaux (comme les 3 tonnes de fourrage parties de CAGNES -SUR-MER) ont beaucoup de mal à arriver à destination, visiblement saisis à la frontière.
Félicitation aux Sociétés de courses hippiques et aux acteurs du Trot et Galop pour leur l’élan de solidarité envers nos amis ukrainiens.  


Delphine Raoul




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5 » ... 33

Actualités | Les actions | Portraits de Femmes | Elevage | GESCA | Adresses utiles | Coup de cœur | Coup de pouce