Notez

RENCONTRE AVEC MADAME ANNE-CATHERINE LOISIER, SÉNATRICE DE CÔTE D'OR, MAILLON FORT DE LA DÉFENSE DE LA FILIÈRE CHEVAL



Après notre entrevue avec mesdames Martine Leguille-Balloy Députée de Vendée et Catherine Procaccia, Sénatrice du Val de Marne.

Femme : Cheval Passion poursuit sa série d’interviews sur son site auprès de ces femmes pour qui défendre les autres est une mission. Elles sont Ministres, Sénatrices, Députées, pour qui la politique est une passion. Notre rencontre d’aujourd’hui est avec madame Anne Catherine Loisier Sénatrice de Côte d’Or, département qui compte un grand nombre d’entreprises du cheval.
 
ITW de ANNE CATHERINE LOISIER Sénatrice de Côte d’Or.
 
Votre département compte un grand nombre d’entreprise Cheval, est-ce ce qui motive votre intérêt pour la filière cheval ?
Le cheval fait partie de mon environnement depuis mon plus jeune âge.
J'ai pu mesurer combien sa présence et la pratique de l'équitation sont bénéfiques pour l'homme.
Du jeune enfant qui acquiert ainsi des valeurs de respect, de patience, de pugnacité, d'observation, de travail, de maîtrise de soi, aux personnes âgées ou handicapées dans le cadre de la médiation, en passant par l'adulte moderne "stressé ", en quête de nature et de "ressourcing ".
Le cheval et la France, c'est aussi une Histoire, une passion, un art, un prestige international, des savoir-faire, une économie vertueuse qui s'autofinance, bref un atout considérable pour notre pays !
 
Que représente pour vous cette économie sur votre territoire ?
 
Un potentiel d'activités et d'emplois encore insuffisamment développés.
Aujourd'hui, on estime la filière à 180 000 emplois, 55 000 entreprises, un CA de 14 milliards.
Non seulement elle s'autofinance, mais grâce aux courses hippiques notamment, elle contribue chaque année au budget de l'Etat et donc à l'intérêt général pour près d'un milliard d'euros.
Rares sont les filières sportives aussi vertueuses pour l'intérêt général!
Pourtant, ces dernières années, les pouvoirs publics ont pris des décisions notamment fiscales, qui ont porté préjudice à cette filière, précipitant de nombreuses entreprises déjà soumises à la crise, dans des difficultés financières dont certaines ne se sont pas relevées.
 
Quel développement économique dans l’avenir voyez-vous pour la filière ?
Les acteurs du monde du cheval sont des gens passionnés, déterminés , mus par cette volonté "d'aller de l'avant".
Ils ont su faire preuve de résilience face aux difficultés, montrant ainsi, s'il en était besoin, la solidité de cette filière à laquelle les français sont attachés et la reconnaissance internationale dont bénéficie nos professionnels.
Depuis 3 ans, au Sénat, le groupe cheval s'efforce de mettre en exergue cette filière d'excellence, son potentiel d'activités et d'emplois, auprès du gouvernement et des médias.
La dynamique du pôle de compétitivité Hippolia, le nombre de start-ups créées sa dernièrement, témoignent de modernité.
Des initiatives sont menées tant dans le domaine de l'élevage, des courses hippiques, de l'enseignement et de la compétition équestre, des soins et du bien-être animal, du transport, des chevaux de travail, de l'équithérapie,...
Le monde du cheval recèle de multiples ressources, de vitalité et d'opportunités pour les Français et l'économie de notre pays, mais il doit encore se structurer.
Il doit évoluer dans sa gouvernance, se fédérer pour peser davantage sur les décisions publiques.
Il doit redéfinir ses objectifs, gagner en réactivité et s'adapter aux réalités nouvelles des marchés.
Ses "outils", tels que le PMU doivent être "légitimés" et renouvelés pour continuer à répondre aux besoins des acteurs professionnels.
Tels sont les défis que la filière doit relever.
A nous politiques, de lever les freins réglementaires et fiscaux qui existent pour permettre aux professionnels de développer leurs projets sur les territoires !
 
Merci, Madame                              


Delphine Raoul




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5

Actualités | TROT TOP TOUR | Les actions | Portraits de Femmes | Filière cheval | Elevage | GESCA | Paroles d'experts | Adresses utiles | Coup de cœur | Coup de pouce