Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

ELEVAGE CERAN MAILLARD - OVIDIUS NASO (4)

En souvenir de ses études classiques, les élèves d’Hervé Céran Maillard portaient des noms latins ou grecques. Ainsi fut nommé OVIDIUS NASO, un poulain né en 1936 qui allait devenir le prince de Fleuriel, le crack de l’écurie CERAN MAILLARD. Il porta avec bonheur le nom d’un écrivain poète romain de son vrai nom PABIUS OVIDIUS NASO, né le 20 Mars 43 avant J.C. à Sulmona, un an après l’assassinat de Jules César et mort en 17 après J.C. Son surnom NASO lui vint de son nez proéminent. Célèbre sous son nom de plume OVIDE et par ses recueils de poèmes, les Amours, les Héroïdes, à 40 ans il abandonne la poésie érotique pour écrire les Métamorphises, poèmes de 12000 hexamètres dactyliques répartis en quinze livres et reprenant les récits de la mythologie grecque et romaine. En disgrâce, il fut exilé à Tomis, actuel Constanta en Roumanie, par décision d’Auguste, lieu où il décéda.



Ovidius Naso
Ovidius Naso
OVIDIUS NASO dont la mère Fleuriel, remarquable prédestination, portait le nom du Haras de son lieu de naissance. Mené par Roger, fils d’Hervé Céran Maillard, de suite il se classa parmi les meilleurs de son année qui comprenait O Lapise, Oviédo II, Odoacre et Odessa V.
Il courut 9 fois à trois ans, remportant cinq victoires dans les deux spécialités dont le Grand Prix des trois ans à Vichy, le Saint-Lèger du Demi-Sang en 1’28 ‘’3 au monté sur l’hippodrome de Caen, puis fut second Oviédo II dans le critérium des Trois ans. Et enfin, il s’imposa dans le prix de Vincennes, trottant les 2800 M en 1’27’’7, monté par R. Hazet.
1940, année noire de la France, n’était pas l’année à accomplir de nombreuses performances,
il ne courut que six fois à l’attelage. Pour cause de guerre le Critérium des 4 ans fut annulé.
En 1941, à l’age de cinq ans, il se spécialisa à l’attelage où il s’imposa dans le Prix de Saint-Malo, puis le Prix de Croix devant ses aînés Mairico B et Messidor et plusieurs victoires de suite dont les Prix du Donjon, de Lyon, de l’Aquitaine et de porter son record à 1’23’’7. Dans le Prix Pierre Plazen, il refait avec brio son handicap de 75 M sur 2875 M, battant son cadet PHARAON. Dans le Prix Marcel Laurent, il battait Nébuleuse V future gagnante du Prix d’Amérique.
En 1942, à six ans, il remporta le Prix Doynel de Saint Quentin mais ne put prendre que la quatrième place du Grand-Prix d’Hiver, ainsi nommé pendant la Guerre pour remplacer le Prix d’Amérique. Il reprit le cours de ses succès en gagnant les Prix Roederer et d’Anjou et l’important Prix de Paris en 1’26’’6 sur 3450M, devant trois gagnants du Prix d’Amérique : NEBULEUSE V, NEULISSE et l’italien MISTERO.
Malheureusement, OVIDIUS NASO fut ensuite accidenté et resta sept mois sans courir et reprit la compétition en fin d’année de ses sept ans dans le Prix Ariste Hémard sur 3435M qu’il gagna brillamment. Le Grand Prix d’Hiver 1943 fut malgré la tristesse des temps populaire car pour la première fois une course au trot atteignait l’allocation de un million de francs. NEBULEUSE V remporta la course, mais OVIDIUS NASO tomba boiteux et resta de nouveau sept mois sans courir. Pour sa rentrée il s’imposa dans le Prix d’Eté en 1’24’’4 sur 2600M, devant PRIOLA puis fut second du Prix Guy Le Gonidec, vainqueur du Prix de La Bresse, mais le cheval fut de nouveau boiteux et ne courut pas en 1944.
Ce fut en 1945, à l’âge de neuf ans, que l’on revit le champion en course, vainqueur du Prix Ephrem Houel, puis il inscrivit enfin à son palmarès le Grand Prix d’Hiver battant facilement ROSA BONHEUR et QUEBEC VIII à qui il rendait 25 et 50M. Il fut second du Prix de Bourgogne où il abaissait son record à 1’22’’1, record de la piste d’Enghien et enfin enleva le Prix du Dauphiné battant Pharaon à départ égal.
En 1946, les soins prodigués à maintenir OVIDIUS NASO en condition lui permirent de faire une dernière campagne à dix ans. Pour sa rentrée il s’imposa dans le prix de Bourgogne devant SIKY DU PADOUIN, remarquablement mené par Roger CERAN MAILLARD..
Puis il disputa le Prix d’Amérique, rendu à son appellation bien que disputé à Enghien sur 2800M. Il y avait 17 partants et cela était trop pour la piste de Soisy à cette époque, il fut décidé qu’il y aurait deux manches, les cinq premiers de chaque manche étant qualifiés deux semaines plus tard pour la finale. Ce premier Prix d’Amérique de l’après-guerre retrouvait son caractère international avec la participation de l’italo-américain MISTERO et du belge QUICK STAR. Il remporta sa manche qualificative facilement devant SAMMY, en 1’24’’4. Dans la seconde manche, l’ex-français QUICK WILLLIAMS, vendu par Hervé CERAN MAILLARD à une écurie hollandaise, causa la surprise en battant MISTERO.
Le 3 Février, la finale fut courue par très mauvais temps. OVIDIUS NASO l’emporta de bout en bout, facilement devant RI et QUICK STAR.


Comme à l’origine des courses au 17ème siècle en Angleterre, Madame MARSANG, propriétaire du champion PHARAON, lança un défi en match à deux à Monsieur CERAN MAILLARD contre son cheval OVIDIUS NASO. Défi qu’il releva en grand sportman. Le match eut lieu sur 2700M et PHARAON gagna.
Comme étalon OVIDIUS NASO fut une grande déception pour Hervé CERAN MAILLARD, le cheval se montrant très peu fertile voire stérile, alors il le vendit et fut exporté en Suisse où il disputa quelques courses et termina sa carrière à l’âge de quinze ans.
Il mourut en 1964 à 28 ans. Son dernier propriétaire fit déposer une stèle en marbre sur sa tombe dans sa propriété.
Le sculpteur Yves Benoist GIRONIERE (1903/1983) réalisa une magnifique sculpture en bronze à patine brune d’OVIDIUS NASO signée en 1930.

      BEAUMANOIR NARQUOIS 1891
    KOENIGSBERG 1901 QUENOTTE 1894
    1910 BYZANCE FUSCHIA 1883
  BOLERO   1901 REVANCHE 1895
  1923   BEMECOURT FUSCHIA  1883
    ODETTE 1901 ERGOLINE 1889
    1914 JOUVENCELLE BENJAMIN 1901
HELLENVILLIERS     1909 NITOUCHE 1891
1929     TRINQUEUR FUSCHIA 1883
    MEMNON 1897 PERCE NEIGE 1875
    1912 AURORE CHERBOURG 1880
  URGENCE   1894 DOSIA 1881
  1920   BEMECOURT FUSCHIA  1883
    LYSISTRATA 1901 ERGOLINE 1889
    1911 TUNISIE JAMES WATT 1887
      1900 PATINETTE 1893
      BEMECOURT FUSCHIA  1883
    OMAR 1901 ERGOLINE 1889
    1914 TUNISIE JAMES WATT 1887
  URIEL V   1900 PATINETTE 1893
  1920   DAKOTA KALMIA 1888
    NAURITA 1903 HELEN LEYBURN 1890 usa
    1913 usa AUTRAIN PRINCETON 1881 usa
FLEURIEL     1900 usa  
1927     HARLEY PHAETON 1871
    VIROIS 1895 TURLURETTE 1875
    1899 ODESSA KOZYR 1877 orlov
  ROXANE V   1892 PAS DE CHANCE 1882
  1917   NAQUOIS FUSCHIA  1883
    FAMISOL 1891 HEBE III 1885
    1905 CENDRILLON CARNAVALET 1880
      1902 MISS LONDON 1890
 
ELEVAGE CERAN MAILLARD - OVIDIUS NASO (4)

Daniel DELLA ROCCA



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :








par Daniel Della Rocca


Haras de Fresneaux Jean-Philippe Dubois
Haras de Fresneaux
61 500 Aunou sur Orne - France
Tél. : +33 (0)2 33 27 83 92