Notez

DINER DE FEMMES - Interview de Anne-Catherine Loisier, Sénatrice de Côte d’Or



Le restaurant parisien, le Café M 24 Bl Malesherbes, accueille depuis janvier 2018 les invités du « Diner de Femmes » organisé par l’association nationale Cheval : Passion de Femmes, présidée par Martine Della Rocca Fasquelle.
Dans une ambiance conviviale, Mesdames les Sénatrices Anne-Catherine Loisier de Côte d'Or, Sonia de La Provôté du Calvados, Vivette Lopez du Gard et les Députées Martine Leguille-Balloye de Vendée, Véronique Louwagie de l’Orne, Géraldine Bannier de Mayenne, Laurence Trastour des Alpes Maritimes ont échangé sans tabou sur différents sujets concernant la filière équine.
Nous avons rencontré Mme Anne-Catherine Loisier, Sénatrice de Côte-d’Or, qui a répondu à nos questions :

 

DINER DE FEMMES - Interview de Anne-Catherine Loisier, Sénatrice de Côte d’Or
Madame la Sénatrice, vous participez, avec vos consœurs Sénatrices et Députées, au « Diner de Femmes », que pensez-vous de cette initiative d’organiser une fois par trimestre ces rencontres féminines ?
Je salue ce concept de rencontre féminine lors un diner qui nous permet de nous retrouver, parfois avec de nouvelles collègues, autour d’une personnalité de la Filière.
Au fil du temps des liens de sympathie se nouent et c'est aujourd’hui pour moi un réseau précieux que je ne manque pas de solliciter régulièrement en fonction de mes questionnements d'élue.

Ce contexte vous semble-t-il propice pour aborder des sujets d’actualité de la filière cheval ?
Oui particulièrement, et ces échanges directs et spontanés entre femmes sont non seulement très sympathiques mais aussi très instructifs, et rendent humains les sujets abordés. 
Cela donne l'occasion de poser toutes les questions qui peuvent nous préoccuper et d'aller au fond des sujets ce qui n’est pas toujours le cas lors des auditions que nous avons, car nous sommes limités par le temps. Pour nous Sénatrices ou Députées, ces diners sont des moments qui nous permettent de nous rencontrer et de tisser des liens de travail nécessaire pour mener à bien les dossiers.

A chaque Diner, un invité d’honneur, « une personnalité masculine de la filière équine » est convié et se prête au jeu des questions réponses. Le premier invité a été le président du Trot Dominique de Bellaigue, puis le 14 mars vous avez échangé avec le Président par intérim du PMU Alain Resplandy Bernard, deux personnalités que vous connaissiez déjà. Que vous apportent ces dîners où la convivialité est le moteur, à vous élues politiques ?
En Politique, il est essentiel de s'ouvrir aux autres, aux idées, aux nouveautés. Ces diners rencontres sont devenus pour moi de précieux moments de détente, de convivialité et d'enrichissement personnel.
 
Échanger sans tabou pendant plusieurs heures avec ces invités d’honneur qui ont en charge la responsabilité de la Filière permet de mieux cerner les enjeux, de comprendre les options choisies et de saisir comment, en tant que politique, nous pouvons accompagner ces démarches dans le sens de l'intérêt général.

Pensez-vous qu’il faut poursuivre cette initiative ? 
Cette initiative est à renouveler, à élargir, tout en préservant le bon esprit que Martine DELLA ROCCA FASQUELLE a su instaurer, simplicité, écoute et respect mutuel, repositionner les débats en les rendant humains et la volonté d’agir.


Delphine Raoul




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :









- 02/02/2018

1 2 3 4 5 » ... 26

Actualités | Les actions | Portraits de Femmes | Elevage | GESCA | Adresses utiles | Coup de cœur | Coup de pouce