Notez

Les Passions d'Or

Femme de l'année 2008



Les Passions d’Or ont eu lieu cette année le 15 octobre et mettront à l’honneur, comme lors de chaque édition, six femmes dont le travail et l’engagement participent à l’essor économique de la filière.

Les Passions d'Or
Le 18 juin 2004, à l’Assemblée Nationale, l’association nationale
« Cheval : Passion de femmes » organisait un débat sous la présidence du député-maire de Maisons Laffitte Jacques Myard, Président du groupe d’études du Groupe Cheval à l’Assemblée Nationale . Le thème portait sur
« la Féminisation de la filière cheval ». 
A cette occasion, de nombreuses femmes émanant des différents secteurs de la filière ont apporté leurs témoignages :
Un chef d’entreprise (tourisme équestre), un entraîneur de chevaux de courses, une artiste de spectacle équin (voltige), un sergent chef dans l’armée de terre, l’épouse d’un homme du monde du cheval, une turfiste, la maman d’un enfant handicapé, une cavalière (secteur course),une présidente d’hippodrome, une présidente d’un comité régional d’équitation, une psychologue clinicienne.

Elles ont fait part de leurs expériences, ont exposé leur réussite mais aussi leurs combats et les difficultés de leur quotidien. Emus et surpris devant tant d’engagement, demeuré jusque-là dans l’ombre, nous avons décidé de créer un évènement annuel pour mettre en lumière ces femmes dont le travail participe à l’essor économique de la filière. Ainsi naissaient les Passions d’Or. FEMMES DE L’ANNEE
Depuis, chaque année, un jury composé de représentants des structures officielles de la filière choisie parmi différents collèges les candidate. Six lauréates sont ainsi retenues et promues : Femmes de l’année. A l’issue de cette élection une cérémonie est organisée, en leur honneur, dans les salons de la Questure de l’Assemblée Nationale où elles reçoivent leur trophée : une sculpture créée spécialement pour l’occasion par Léonore Leenders.

Ainsi, notre association  « Cheval, Passion de Femmes », avec le soutien du Groupe d’Etudes Cheval de l’Assemblée Nationale, récompense le courage, l’opiniâtreté, la détermination de ces femmes.
Quant au choix du parlement pour accueillir cette manifestation, nous ne saurions être plus explicites que les termes officiels : «   Le choix du Parlement revêt une signification symbolique : il est une reconnaissance de leur parcours qui a valeur d’exemple pour les plus jeunes.  Les représentants de la Nation se doivent de poursuivre cet engagement en soutenant le travail des femmes dans le monde hippique et la passion qu’elles insufflent à un secteur d’activité capital pour notre économie, nos emplois et notre patrimoine. »


Marlène Marcos




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :









1 2 3

Actualités | TROT TOP TOUR | Les actions | Portraits de Femmes | Filière cheval | Elevage | GESCA | Paroles d'experts | Adresses utiles | Coup de cœur | Coup de pouce