Notez

2011, le nouveau visage de l'opérateur public de la filière équine

Huit mois après sa création par décret du 22 janvier 2010, l'Institut français du cheval et de l'équitation (IFCE) est en place. Au cours d'une réunion d'information organisée lors du Salon du cheval de Paris le 10 décembre dernier, Philippe de Guenin, directeur général, a communiqué autour de l'organisation, de la mise en place et des projets 2011 du nouvel établissement.
L'année 2011 sera celle de la mise en œuvre opérationnelle de la réforme qui a d'une part, réuni les deux institutions emblématiques de la filière du cheval et de l'équitation, les ex-Haras nationaux et l'ex-ENE-Cadre noir, pour former l'Institut français du cheval et de l'équitation, et d'autre part, confié aux acteurs de la filière, en partenariat avec l'Etat, les prestations du secteur concurrentiel. Quelques jours plus tôt, le 6 décembre au ministère chargé de l'agriculture, la signature constitutive du groupement d'intérêt public, France Haras, avait été signée entre une quinzaine d'acteurs de la filière et l'Etat, afin de placer sous gouvernance professionnelle les activités d'étalonnage, d'identification de terrain et de services individuels aux éleveurs, jusque-là exercées par les ex-Haras nationaux.



Exercer des missions de service public dans un contexte contraint

Formation, haut niveau, développement de projets en territoire et diffusion de connaissances et de culture équestre sont les objectifs majeurs dont s'est doté l'Institut français du cheval et de l'équitation. Ces grandes orientations seront déclinées dans un contrat d'objectifs et de performance 2011-2013, dans un contexte de ressources humaines et budgétaires contraint. Philippe de Guenin, directeur général, a expliqué que depuis 4 ans, le budget alloué aux ex-Haras nationaux a été réduit de 10 millions € et les effectifs ont diminué de 15%. Avec les synergies effectuées par la mise en place du nouvel établissement, des équipes sont présentes sur l'ensemble du territoire grâce au réseau de sites de l'IFCE pour assurer des missions de formation, de développement et d'expertise au plus près des publics. Les sites de l'IFCE sont des lieux d'accueil ouverts aux acteurs de la filière et aux collectivités territoriales pour organiser des compétitions sportives équestres et des événements culturels. Il s'agit pour l'Institut français du cheval et de l'équitation d'être la porte d'entrée de la filière du cheval et de l'équitation pour tous les publics.

Produire des indicateurs pour mieux connaître la filière équine

Institut technique, l'IFCE produit des outils pour mieux connaître et faire connaître la filière équine. L'annuaire Ecus 2010 vient de paraître livrant son lot de chiffres issus des données équines consolidées et d'enquêtes réalisés par les Observatoires économiques régionaux. Ces chiffres-clés sont des outils indispensables pour accompagner la politique du cheval et le développement des entreprises équestres. Pour la première fois en 2009, le cheptel de juments mises à la saillie, tout comme le nombre d'éleveurs diminue. Cette baisse affecte toutes les productions, chevaux de courses, de selle et de trait. Sur les marchés, les ventes aux enchères de chevaux affichent également des chiffres d'affaires en baisse. La consommation de viande chevaline poursuit son déclin (-7%). Malgré le contexte économique tendu, la consommation de produits équins (paris et équitation) est stable, avec une nette progression des licenciés à la Fédération française d'équitation (+8%). Cette dynamique permet de maintenir une légère hausse des emplois liés au cheval (+1%). Emmanuel Rossier, adjoint au directeur général, a présenté un nouveau Guide des métiers et des formations réalisé par équi-ressources, la nouvelle encyclopédie pratique du cheval en ligne, equip@edia et évoqué la prochaine création en partenariat avec la chaîne équidia d'une vidéothèque pour doter la filière d'une mémoire audiovisuelle. La plupart de ces actions sont conduites en partenariat avec des organismes professionnels dont le pôle de compétitivité filière équine et les conseils régionaux de chevaux.

Un calendrier 2011 riche en événements

Robert d'Artois, directeur général adjoint et directeur de l'Ecole nationale d'équitation, a présenté le nouveau catalogue des formations de l'IFCE qui seront déployées sur le réseau des sites de l'établissement, le calendrier des compétitions sportives à Saumur (concours de dressage officiel du 28 avril au 1er mai, concours complet international du 19 au 22 mai, Grande semaine de dressage du 22 au 25 septembre), et des galas du Cadre noir en 2011, à Genève les 15 et 16 avril, à Londres les 20 et 21 mai et à Lyon les 28 et 29 octobre. Par ailleurs, Robert d'Artois a évoqué l'action que compte mener l'établissement pour relancer la dynamique du dressage en France en organisant un colloque réunissant l'ensemble des acteurs de la discipline à Saumur au printemps 2011.


Institut français du cheval et de l'équitation




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5 » ... 22

Actualités | TROT TOP TOUR | Les actions | Portraits de Femmes | Filière cheval | Elevage | GESCA | Paroles d'experts | Adresses utiles | Coup de cœur | Coup de pouce